Recherche
Inscrivez votre
adresse courriel
La division du vote progressiste et souverainiste coûte 22 circonscriptions au PQ et la majorité parlementaire
05 septembre 2012
Pierre Dubuc

Voici la liste des 22 circonscriptions où la division du vote a permis l’élection du candidat libéral ou caquiste. À noter que l’unité des progressistes et des souverainistes aurait décapité littéralement la CAQ, en causant la défaite de François Legault et de Jacques Duchesneau.

De grosses pointures libérales seraient également tombées : les ministres Yves Bolduc, Raymond Bachand, et Marguerite Blais.

Dans le tableau ci-dessous, la liste des circonscriptions et des candidats péquistes défaits suite à cette division du vote. L’astérique indique les circonscriptions où les votes combinés de QS et ON ont fait la différence. Lorsqu’il n’y a pas d’astérique, c’est uniquement le vote de QS.


Drummond-Bois-Francs: Annie Jean*
Groulx : Raymond Archambault
Hull : Gilles Aubé
Jean-Lesage : Pierre Châteauvert
Jean-Talon : Neko Likongo*
Laporte : Simon Bélanger*
Laurier-Dorion : Badiona Bazin
La Prairie : Pierre Langlois
L’Assomption : Lizabel Nitoi
Maskinongé : Patrick Lahaie
Mégantic : Gloriane Blais
Mille-Îles : Robert Carrier*
Montarville : Monique Richard
Orford : Michel Breton*
Outremont : Roxanne Gendron*
Papineau : Jean-François Primeau
Richmond : Étienne-Alexis Boucher
Soulanges : André Bouthillier*
St-Henri-Ste-Anne : Sophie Stanké
St-Jérôme : Gilles Robert
Trois-Rivières : Djemila Benhabib
Verdun : Thierry St-Cyr

P.S. À cette liste, il faut évidemment ajouter la circonscription de Nicolet-Bécancour où la division du vote a provoqué la défaite de Jean-Martin Aussant.
Bookmark and Share